Notre top rogneuse

Une fois la vigne relevée, il nous faut couper les rameaux ; sinon, la vigne étant une liane, les rameaux peuvent atteindre plusieurs mètres de longueur. Armées de cisailles, hop hop, on coupe.
Dans cet exercice qui paraît simple mais est néanmoins très physique, Audrey est sans conteste la plus performante du Domaine partagé.

Cette année, Audrey assuré le rognage d’une très large partie du Domaine.
Et avec le sourire s’il vous plait !
Bravo à elle !

Les gros boulots du printemps, relevage & rognage

Retour sur la saison

Le printemps – début d’été est la pleine saison dans les vignes.

Premier boulot, l’ébourgeonnage : enlever tous les bourgeons et jeunes rameaux « en trop »

Puis, le relevage : faire passer les rameaux dans les fils de palissage. Au Domaine partagé, pas de fils releveurs (qui plaquent et contiennent la vigne). Donc, à l’ancienne, tressage des rameaux au fur et à mesure qu’ils poussent. Soit 3 à 4 passages.

Mais aussi, le rognage : la vigne est une liane, elle pousse en continu (jusqu’aux grosses chaleurs). Il faut donc « couper les bouts ».

Et enfin, l’éperonnage. Tout comme la tomate, la vigne développe des éperons (les gourmands de la tomate). Nous les supprimons pour éviter d’avoir trop de feuillage au niveau des raisins.