Notre top rogneuse

Une fois la vigne relevée, il nous faut couper les rameaux ; sinon, la vigne étant une liane, les rameaux peuvent atteindre plusieurs mètres de longueur. Armées de cisailles, hop hop, on coupe.
Dans cet exercice qui paraît simple mais est néanmoins très physique, Audrey est sans conteste la plus performante du Domaine partagé.

Cette année, Audrey assuré le rognage d’une très large partie du Domaine.
Et avec le sourire s’il vous plait !
Bravo à elle !

Nanou, pâtissière hors pair

Arrivée pour cette saison au Domaine partagée, Nanou nous a régalé à maintes occasions avec ces pâtisseries dignes des meilleurs pros. Mais au-delà de ses talents culinaires, elle a été une compagne de boulot particulièrement agréable : discrète et attentive aux autres, consciencieuse et impliquée.
Merci Nanou de ta présence à nos côtés cette saison 2021 !

Dynamisons-nous !

Début du printemps, le vivant est prêt à bouillonner. Pour soutenir cette effervescence, nous passons une des préparations emblématiques de la biodynamie : la 500 P !
Bouse de vache ayant passée l’hiver dans une corne de vache, elle constitue un levain pour le sol.
Et passer dans les vignes en fin de journée, quel plaisir !

Coccinelles

Tous les jours, ce sont des centaines de coccinelles que nous voyons dans nos vignes.
Quel enchantement !

Coccinelles dans les vignes du Domaine partagé Gilles Berlioz
Quelques-unes des espèces de coccinelles rencontrées dans nos vignes
(au centre à gauche, une coccinelle au stade larvaire)

Chaud, chaud !

L’équipe se met au frais

Fin juin, le soleil cogne dans les vignes. Au moment des pauses, nous cherchons l’ombre !
Mais nous sommes contents, cette année est pour l’instant globalement moins chaude que les deux années précédentes où au mois de mai, nous suions à grosses gouttes dès le lever du soleil.