Dynamisons-nous !

Début du printemps, le vivant est prêt à bouillonner. Pour soutenir cette effervescence, nous passons une des préparations emblématiques de la biodynamie : la 500 P !
Bouse de vache ayant passée l’hiver dans une corne de vache, elle constitue un levain pour le sol.
Et passer dans les vignes en fin de journée, quel plaisir !

De la valériane pour la gelée

Première semaine d’avril, de fortes gelées sont annoncées.
Ca urge ! Il faut prendre soin de nos vignes!

En fervents partisans des soins par les plantes, Gilles – aidé de Christine et Camille – et le Domaine Pascal Quenard ont pulvérisé de la valériane… Comme dit Gilles, on ne sait pas comment ça agit, mais au moins on aura tout entrepris et mis l’intention pour que cela se passe bien !

Et bien, après un premier tour des vignes jeudi en fin d’après-midi puis vendredi matin, il apparaît que très peu de bourgeons sont touchés.

Nous pensons bien à tous ceux qui n’ont pas eu notre chance.

La 501, une pulvérisation de lumière

Si la 500 (bouse de corne) s’adresse plutôt au sol, la 501 (silice de corne) est pulvérisée pour la plante.

Elle renforce les effets de la lumière, la structure de la plante et l’épiderme des feuilles et des fruits ainsi que la qualité des raisins.

Pulvérisée au petit matin, elle est un moment de joie pour la vigne et les petites mains qui s’agitent … 

La 500, une préparation biodynamique bouseuse (!)

DP G Berlioz 500 2 BD

DP G Berlioz 500 1 BD

« Passer » la 500, c’est toujours un grand moment partagé au domaine.

Déjà, parce c’est une préparation à base de bouse de vache mise dans une corne et enterrée tout l’hiver. Le tout est ensuite dynamisé, puis projeté par l’équipe, à l’aide de pulvé manuels. Et on s’en prend plein sur la figure. La 500, c’est bon pour le sol, mais aussi (peut-être !) pour la peau !

Et ensuite, parce que cela se fait en fin d’après-midi, tous ensemble, et c’est plus que sympa !

Aussi, parce que c’est l’un des rares boulot dans la vigne où l’on est debout. Certes, avec du poids sur le dos, mais quand même debout.

Et enfin, parce que cela contribue à la magie de la vigne …

Ici, dans les vignes du domaine Annick et  Pascal Quenard (Chignin).

 

DP G Berlioz 500 3 BD