Pause !

C’est dur !
… comme se plait à dire Gilles.
Parce que travailler dans les vignes est éprouvant physiquement (essayez et vous verrez), il sait nous ménager des pauses ou moments de détente, dédiés à la convivialité et au plaisir d’être ensemble !

Chaud, chaud !

L’équipe se met au frais

Fin juin, le soleil cogne dans les vignes. Au moment des pauses, nous cherchons l’ombre !
Mais nous sommes contents, cette année est pour l’instant globalement moins chaude que les deux années précédentes où au mois de mai, nous suions à grosses gouttes dès le lever du soleil.