Le décuvage

Si le raisin blanc est pressé directement, le raisin rouge est lui mis en cuve pour macérer. Le vigneron le laisse ainsi quelques jours – à chacun son temps – puis le décuve. Le jus est transvasé dans une cuve, tandis que le raisin est pressé, le jus obtenu transvasé dans la cuve ensuite.

C’est ce que le Domaine, aidé de “Mon ami”, de Didi et de Layla ont fait un petit matin d’octobre.  

Le retour de crevette

Crevette … ou Aurélie nous est revenue !

Après avoir couvé, mis au monde et lancé Paco pour ses premiers pas dans la vie, Aurélie revient au Domaine. Nous l’avons retrouvé telle que nous l’aimons, souriante, cheveux en bataille, dans son sweat vert.

Bon retour Auré !

Le Domaine aux salons Vignerons de nature

Le groupement “Vignerons de nature” invite les professionnels à découvrir les vins  des vignerons qu’il représente, tous passionnés partageant la même philosophie.

L’occasion de découvrir leurs vins, tous issus de l’agriculture bio, biodynamique ou de vignerons qui respectent profondément leur terroir.

Le Domaine sera présent au salon de Lyon le 23 octobre, le 6 novembre à Marseille et le 20 novembre à Lyon.

Pour toute information : contact@vignerons-de-nature.fr

Ou par téléphone au : +33 (0)4 27 10 83 73

http://www.vignerons-de-nature.com/accueil/

L’apéro des locaux – lancement avec les Pétavins

Les Pétavins – l’association des viticulteurs bio de Savoie – ont participé au lancement de l’Apéro des locaux, animation autour de la gastronomie locale. Une occasion de faire découvrir leurs vins, et un moment de partage au bar Reg’Halles à Chambéry.

Le vendredi 13 octobre, fêtez la Savoie avec “l’Apéro des Locaux, si t’es monchu, t’es foutu !” dans les bars et restos de Chambéry !

+ d’info : http://www.laperodeslocaux.fr/

La Revolée !

  

La Revolée, ou la fête de la fin des vendanges.

Moment attendu de toute l’équipe, dont Gilles fixe la date des semaines avant … avec un impératif, avoir fini (cette année, le 29 septembre) ! Et en vendangeant, nous préparons déjà la fête en établissant la playlist à travailler pour les guitaristes, tandis que les autres répètent les paroles.

Et cette année encore, Gilles et Pascal nous ont gâtés, avec au menu, huitres, diots et pommes de terre, tandis que Jean-Emile nous avait installé une sono et une mise en lumière d’exception. La programmation musicale était assurée par Benoit. L’occasion de (re)déguster les différentes cuvées, de chanter et de danser jusqu’au bout de la nuit …

Bref, LA FETE !

Après la vendange, pressoir et travail en cave

  

 

Le travail au moment des vendanges ne s’arrête pas une fois le raisin coupé.

Il faut ensuite ramener la vendange, la mettre en cuve pour le rouge ou directement la presser pour le blanc, laver les caisses, seaux, bennes et bénons.

 

 

 

Puis le vigneron aura à surveiller ces cuves : démarrage de la fermentation alcoolique, suivi, …. de bien longues journées pour lui (et sa femme !).

 

La Mondeuse, dernier jour de vendanges au Domaine partagé

Mardi, c’est en équipe renforcée par celle des Curtet et d’Adrien Berlioz que le Domaine partagé a fait son dernier jour de vendanges 2017, dans la parcelle de mondeuse.

Une très belle vendange, et une journée de travail prolongée par la fête le soir, histoire de relâcher la pression et de clôturer dans la bonne humeur et en chansons (!!!) cette fin de saison au Domaine. Mais ce n’est pas fini, encore 2 jours chez Pascal Quenard ; et après, la Revolée !

 

 

 

 

Oh les filles Oh Les Filles

Les filles du Domaine partagé se sont fait plaisir dans la belle parcelle de la cuvée Les Filles.

Une belle vendange, un emplacement sous la protection de la Dame de Chignin, … tout pour une cuvée en rondeur et féminité !

Christine, Annick, Lauriane, Laurence, Gé, Christine R, … et photos manquantes,  Audrey, Lucie, Jeanne

 

 

Un dimanche paisible pour les Christine

Ce dimanche, le Domaine partagé s’est réuni en petite équipe pour vendanger la parcelle de la cuvée phare, les Christine.

Une vendange paisible, en conscience, dans la lumière croissante du soleil et bercée par le bourdonnement des abeilles présentes en nombre sur les raisins confiturés.

Un visiteur, Gibs

Si le vin est le reflet de cette journée, nous pouvons vous promettre un millésime d’exception  .