Tirer les bois … déjà !

Fidèle à lui-même, Gilles prend de l’avance. Dès début novembre, les feuilles étant tombées et en bonne lune, Christine et lui ont commencé à tailler. Et ils ont bien avancé !

Du coup, le déblottage a pu débuter. Pour ce faire, ils ont fait appel à une partie de l’équipe féminine de ce printemps, Audrey et Naoul, et à un gars (et oui!), Simon.

Mais qu’est-ce dont que le déblottage ? Il s’agit de sortir des rangs tous les rameaux taillés. Ils sont mis en fagots puis broyés.

Pascal, bon anni mon Ami !

Qui, travaillant au Domaine partagé n’a pas entendu Gilles s’exclamer haut et fort en répondant au téléphone “Mon Amiiii !!!!!” !

Confident, oreille attentive et parfois “conseiller” de Gilles, Pascal Quenard – puisque c’est de Gilles dont il s’agit – est viticulteur de longue date à Chignin.

Mais les vignes ne sont pas ses seules passions, et vous pourrez aussi le croiser dans une voie en montagne, sur son vélo sur les routes de France, ou encore à “gratter” les cordes de sa guitare.

Une année de plus … et c’est encore mieux demain !

Bon anni mon Ami !

http://quenard-chignin-bergeron.com/

Coraline, viticultrice en devenir

Notre Reine Coco

Coco, elle est avant tout la discrétion. Mais elle est aussi une reine au sourire éclatant, au professionnalisme de tout instant et au charme envoutant.

Stagiaire en 2019 chez Adrien Berlioz, elle a fait ces premiers pas chez Gilles en se distinguant par sa maitrise de l’épandage du fumier. Elle a rejoint l’équipe des filles du Domaine partagé pour la saison 2020.

Mais déjà se dessinent de nouveaux horizons pour cette passionnée de viticulture et de vin… Nous avons hâte de découvrir sa première cuvée perso, “La Jaja du Démon”.

Bon anniversaire, reine Coco !

Bon anni Coco

Woofeuse l’année dernière au Domaine, Coco s’est attachée à Chignin !

Ex-salariée dans une grand entreprise, elle est devenue nomade et sillonne le monde et la France en mettant sa bonne humeur et son énergie au service des uns et des autres. Pourvu que cela ait du sens pour elle.

Polyvalente, elle peut travailler la terre, vendanger mais aussi participer à l’intendance et à l’administratif (merci pour t’être dépatouillée du casse-tête de la prise des heures!) . Et dans les vignes, elle vous assure l’ambiance ! Petites et grandes histoires en continu, humour…. mais attention aux oreilles chastes !

Coco, bon anni et merci à toi de venir poser ton sac de temps en temps au Domaine !

Oh les beaux raisins !

Ils sont beaux ces raisins! Vendangés en septembre, mis à macérer, ils ont depuis été pressés et le jus mis en cuve … pour tranquillement fermenté.

En piste les artistes !

Pendant les vendanges, nous coupons du raisin …. mais pas que.

Théo et Noé, en manque de montagne, profitent des pauses pour parfaire leurs numéros de circassiens. Alors, acro-yoguistes ou acrobates? Le débat est ouvert…

Ils sont forts nos acrobates, non ?

Mais qui est cette star ?

Tous les paparazzi de Chignin étaient aux aguets pendant ces vendanges 2020. Reine Coco était de retour après la saison de printemps !

Vous l’aurez reconnue sur cette photo que nous avons eu la chance de nous procurer., aux côtés de son fidèle chauffeur – Gilles. Lui-même au volant de la TT de son fils.


La revolée 2020

Mercredi 23 septembre, la revolée marque la fin des vendanges pour les 3 équipes (Domaine partagé, Paul Gadenne, Pascal et Annick Quenard).

Programme de cette soirée enfiévrée : Moules frites, bières et vins à – presque – volonté, musiques et danses grâce à Anim’fab, notre DJ préféré.

Une belle manière de nous faire oublier, le temps d’un soir, que les prochaines vendanges, c’est dans un an … et que dès demain, la plupart d’entre nous repartirons de leur côté.

Merci nos patrons vignerons de perpétuer ce rituel festif !

Chez Pascal

Qu’elles soient sous la tour ou dans les coteaux de Chignin, elles sont belles les parcelles du Domaine Pascal et Annick Quenard!

Jeanne et Coco dans la parcelle “Noé”. A fond, non ?


Après-midi dur dur chez Paul Gadenne

Mé qué calor !

Mardi après-midi, nous avons vendangé pour Paul. Très belle mondeuse, grosse quantité (nous avons dû aller rechercher des caisses !), mais quelle suée par ces températures dignes du sud.

Heureusement, Polo nous avait prévu, et en quantité, la bière de son ami Vincent, la Quardin !

Un dimanche pour Les Christine

C’est en équipe réduite mais renforcée par Lolita et son compagnon, Thomas, que le Domaine partagé a vendangé ce dimanche 13 Les Christine.

Ambiance tranquille, toute en belles intentions pour une petite matinée dédiée à cette cuvée emblématique, le tout suivi par frites , baignade et jeux de cartes pour certains, sieste ou parapente pour d’autres…

Nos week-end sont beaux, non ?

Des vendanges partagées

Comme chaque année, les équipes du Domaine partagé et de Pascal et Annick Quenard s’associent pour vendanger les deux domaines.

Et pour ce millésime, une nouveauté, les vendanges pour Paul Gadenne, le “petit nouveau” de Chignin.

Nicolas, notre référent compta

Nicolas, chef de mission comptable au cabinet BDO, est notre référent pour la comptabilité. Quand il arrive, Christine ajuste le lunettes, Gilles se cache dans les parages, et attention, les cerveaux se mettent à turbiner.

Mais de part sa disponibilité et sa gentillesse naturelle, il sait se mettre au diapason du Domaine et faire avancer les dossiers préparés avec soin par Christine.

Retour sur une saison de bonheur

Quelques images de cette saison toute en joie

L’équipe au complet
La viticulture, c’est dur !
La pioche, encore et toujours …
Les équipes des domaines “partagé, Adrien Berlioz et Pascal Quenard” & Thomas et Patrick, des mules
Le précieux concours de l’équipe des chevaux
Les filles au nettoyage

Mais que font les filles ?

D’habitude, c’est en “jaune” (tenue de pluie), “bleu” (pantalon de travail) ou en short que vous pouvez croiser les filles dans les vignes.

Mais cet après-midi là, un petit vent de folie avait soufflé au Viviers … le tout avant la venue de Lili pour la photo des étiquettes 2020. A suivre…

Crevette, maman avant tout

Auré – que tous au Domaine appelons Crevette – est un peu notre maman à tous. Attentive et prévenante, elle s’attache à ce que chaque personne qui la côtoie soit heureux. Son sourire radieux accompagne chacun toute la journée.

Mais si elle est maman, c’est avant tout de ses 2 petits bouts, Paco et Amaury.

Au Domaine, Crevette accompagne avec bienveillance, rigueur, générosité et engagement, Christine et Gilles à mener le domaine partagé.

Merci Crevette pour la belle personne que tu es !!!

Bon anniversaire

Une journée partagée par 3 équipes

Retour sur la saison

La première semaine de juillet, Gilles, Adrien Berlioz et Pascal Quenard ont décidé de jouer collectif : les 3 équipes ont bossé ensemble, alternativement dans chaque domaine.

Cela fait du monde au casse-croute et des litres de café … mais le boulot avance plus vite à 16 qu’à 4 ou 5 !

Le désherbage manuel, un concept

Un des moments fort de la journée, le casse-croûte !

Retour sur la saison…

Qu’il soit partagé avec d’autres équipes ou pris uniquement par le Domaine partagé, la pause casse-croûte est toujours la bienvenue.

La journée commençant à 6 heures, la plupart d’entre nous se lèvent avant 5 heures ; le ventre gargouille parfois bien avant que le soleil ne vienne nous réchauffer.

Les gros boulots du printemps, relevage & rognage

Retour sur la saison

Le printemps – début d’été est la pleine saison dans les vignes.

Premier boulot, l’ébourgeonnage : enlever tous les bourgeons et jeunes rameaux “en trop”

Puis, le relevage : faire passer les rameaux dans les fils de palissage. Au Domaine partagé, pas de fils releveurs (qui plaquent et contiennent la vigne). Donc, à l’ancienne, tressage des rameaux au fur et à mesure qu’ils poussent. Soit 3 à 4 passages.

Mais aussi, le rognage : la vigne est une liane, elle pousse en continu (jusqu’aux grosses chaleurs). Il faut donc “couper les bouts”.

Et enfin, l’éperonnage. Tout comme la tomate, la vigne développe des éperons (les gourmands de la tomate). Nous les supprimons pour éviter d’avoir trop de feuillage au niveau des raisins.

Un apéro chez Mathieu

Le vendredi, c’est apéro pour l’équipe du Domaine Adrien Berlioz.

Mais ce vendredi-là, fin juin, Adrien a entrainé son équipe et celle du Domaine partagé chez Mathieu Apffel, vigneron à Saint Baldoph. Une occasion festive pour découvrir les vins de ce vigneron passionné, au sens de l’accueil poussé.

https://mathieuapffel.com

Tintintin… le jour se lève sur Michel avec sa mobilette…

Comment ne pas passer à côté de mon ami Michel, dit cousin, pilier de 40 ans de vie affective : notre adolescence partagée, l’école des porcs, motards chevronnés, bières, diots, renards au cellier…

C’est surtout un mec génial, d’une intelligence noble, sans prétention, écrivain de contrepètries, musicien, engagé syndical et social, …

Et derrière un homme, une femme, Jocelyne, dit Joce, avec son jean rose, et ses trois enfants, dont les 2 garçons, Sylvain et Thomas, qui nous ont fait pisser de rire si souvent….

Merci de ses grands moments de vie partagés , Michel avec ta famille, dans les vignes et ailleurs…

Nous t’aimons, bon anniversaire Cousin !

Princesse, une cuvée d’exception née d’un cataclysme

14 juillet 2019, un orage de grêle pulvérise les deux tiers du Domaine ; surtout à Bordjot, où il y a la Deuse.

Des larmes, des stress, un choc humain pour pour tous au  Domaine Partagé.

Grâce à la bienveillance de l’équipe, nous mettons tout en œuvre pour accompagner la vigne, sans compter : préparats, bol tibétain, soins.

Lors des vendanges, Sarah me demande : « T’as déjà vendangé des raisins comme çà ? ». Cela me met un stress pas possible !

Nous vendangeons avec soin. Lors du pressurage et de la vinification, le vin se goûte de mieux en mieux. Aujourd’hui, les dégustateurs le trouve énorme.

Sarah est une grande dame qui est passée au Domaine. Elle a des qualités humaines exceptionnelles, un engagement sans faille dans toutes les tâches.

Merci à la vie de t’avoir rencontré, Sarah.

Sarah veut dire Princesse en hébreu.

Sabots et chevaux

Aurore, journaliste à Sabots, magazine “Traditions & animaux du terroir” est venue interviewer Philippe Escalle, meneur en traction animale qui travaillait ce jour-là dans nos vignes, à Bordjot.

La matinée s’est clôturée par l’apéro chez Pascal … un grand moment !

https://www.sabots-magazine.com

Phlippe Escalle (Traits à propos)
Apéro chez Annick et Pascal Quenard


Fabien, la vigne … mais pas que !

Bon anniversaire !

Fabien Girard-Madoux est un drôle de personnage … Humble, attachant et très prévenant, il a de multiples cordes à son arc. Viticulteur pendant de nombreuses années, il s’est rapproché depuis cette saison de Gilles et Adrien qui ont converti ses vignes en bio.

Mais c’est aussi un cuisinier hors pair et un DJ passionné. D’ordinaire calme et discret, il peut vous parler avec animation pendant des heures de pain, brioche ou vous faire danser pendant des heures ( https://animfab.fr ).

Bravo à toi d’avoir rejoint les bio et bon anniversaire.

La ferme de Carmintran, notre retour

Comme chaque année une matinée de juin, l’équipe était de retour à la ferme de Carmintran pour donner la main à Thomas. Opération désherbage des oignons.

Une tâche qui nous semble bien plus difficile que le boulot dans les vignes.

Bravo les maraîchers bio !

Si vous souhaitez acheter les légumes, rendez-vous à la ferme ou faites-vous livrer à Chambéry …. + d’infos http://fermedecarmintran.fr/

Désherbage manuel à la ferme de Carmintran
Que la terre est basse !

La beauté au naturel

Travailler au Domaine partagé, c’est travailler avec l’intention de bien faire et de faire du bien à la vigne.

C’est aussi travailler avec bienveillance et dans la bienveillance de Christine et Gilles.

Et enfin, c’est partager des moments de bonheur dans un bel environnement, et nous émerveiller de tant de beauté.

Adrien, bon anni au petit-cousin tout feu tout flamme

Travailler avec Adrien Berlioz, c’est vite être obligés de constater que nous ne sommes pas tous capables d’avoir le même rythme. Toujours loin devant, il est par exemple capable de tailler la vigne avec un sécateur dans chaque main !

Mais travailler avec lui, c’est aussi être accueillis comme des rois par un sourire éclatant, et par une gentillesse et une générosité indéfectibles – en cela, on reconnaît bien le caractère Berlioz de Gilles ! C’est aussi un merci à chaque mission accomplie et journée finie.

Cette énergie et cette bienveillance, vous pouvez les retrouver dans ses nombreuses cuvées à la générosité éclatante et la diversité étonnante.

Nous sommes sûrs que ce n’est pas une année de plus fêtée aujourd’hui qui changera ces épatantes qualités.

Adrien, toute l’équipe du Domaine partagé et ta merveilleuse équipe te souhaitons un bon anniversaire !

Oui, en bio, on traite aussi

Souvent, on nous demande si en viticulture bio, nous faisons des traitements sur la vigne.

Et bien oui, mais uniquement avec des produits naturels autorisés et en doses contrôlées. Pesticides et autres produits chimiques de synthèse sont interdits. Des contrôles sont effectués par l’organisme certificateur (Ecocert pour notre Domaine).

Nous traitons donc avec de très faibles doses mais fréquemment soufre, du cuivre, algues, calcium… le tout pour éviter l’apparition et la propagation des maladies, principalement chez nous mildiou,, black-rot et oïdium.

Mais le Domaine s’engage avant tout à faire de la prophylaxie ; travailler de manière à avoir des vignes en bonne santé tout en préservant l’environnement : travail du sol et apport de compost, enherbement maîtrisé, ébourgeonnage récurrent, relevage des rameaux très précis afin d’aérer un maximum les raisins, …

C’est le pied !

Les pieds dans la terre, la tête dans le ciel et le coeur heureux.

Mais qu’on se le dise, les plantes, c’est tout l’inverse. La “tête” est au niveau des racines, et si elle n’ont ni coeur ni cerveau à proprement dit, elles font tout de même preuve de sensibilité et d’intelligence.

Voir le très bon livre de Stéphane Mancuso, “L’intelligence des plantes”.

A bas les marques !

En solidarité avec Christine et Gilles partis en Ardèche lutter contre le bronzage “viticole”, les filles du Domaine partagé mènent elles-aussi le combat dans les vignes.

Rejoignez le mouvement !

La vigne en toute simplicité

Le bonheur en partage

6 juin, les équipes du Domaine partagé et des domaines Adrien Berlioz et Annick et Pascal Quenard fêtent la mi-saison : les vignes ont été relevées et ont toutes été rognées. Les équipes des chevaux et mules étaient aussi de la partie.

Un joli moment passé ensemble autour des diots patates arrosés de nos meilleurs cuvées.

L’humain fasse à la machine. Qu’est-ce qui vous fait le plus rêver ?


L’Amour est (peut-être) dans la vigne

Loin de la célèbre émission de télé, nous vous présentons 3 coeurs à conquérir. Spécialistes du relevage, de la pioche, elles sont aussi à l’aise au rotofil et à la cire.

Mais ce ne sont là que certains des talents que nous leur connaissons, à vous de découvrir les autres.

N’hésitez pas à nous rejoindre dans les vignes pour les rencontrer)


Audrey,
la puissance au féminin

Anaëlle,
oiselle voyageuse
Coraline,
vigneronne en devenir

Princesse … Sarah ! Bon anniversaire

Vous pourriez penser à la Belle au bois dormant … Nous, c’est à Sarah.

Belle, oui ; de l’intérieur, c’est une évidence. Un oiseau sauvage et sociable à la fois. De son regard lumineux, elle a vu au travers des fruits de la Mondeuse une beauté jamais vue ; un rayon d’espérance comme sortie du cataclysme – la grêle du 14 juin lorsqu’elle s’est abattue sur la parcelle de la mondeuse (la Deuse).

Puis, coulait du pressoir un jus fortifié par l’amour donné sans relâche à la vigne par toute l’équipe bienveillante.

C’est donc un hommage à Sarah, jeune salariée qui un jour est venue se poser sur une branche du Domaine Partagé. Comme le colibri, elle n’a de cesse de faire sa part, sans rien dire, sans artifice, tout simplement, naturellement.

Sarah en hébreu veut dire Princesse. C’est ainsi que naquit la cuvée Princesse en 2019.

Bon anniversaire Sarah !

Nos oisillons ont éclos

Le 12 mai, nous découvrions avec joie un nid dans un cep de la parcelle Les Filles. Une semaine après, cette avec émotion que nous pouvions observer les oisillons.

Il semblerait que ce soit des chardonnerets élégants – Carduelis carduelis – , petit passereau de la famille des Fringillidés. Une fois adultes, le jaune et rouge d’une partie de leur plumage leur fera mériter leur élégance, mais pour l’instant, ils sont tout nus…

Pour plus d’infos sur les chardonnerets – https://www.oiseaux.net/oiseaux/chardonneret.elegant.html

Le travail du sol 2 – la pioche

Comme déjà évoqué dans un précédent article, piocher est un des gros travail quand on mène des vignes en bio, particulièrement dans des climats plutôt humides au printemps.

Après le passage du cheval, nous retroussons les manches et piochons sous le rang pour éliminer les plantes restantes. Cela évite d’avoir des plantes qui s’installe autour des ceps – et font concurrence à la vigne – et sous le rang – les plantes les plus hautes pouvant s’entremêler à la vigne.

Les choucas des tours nous suivent de près, à l’affut des insectes et autres invertébrés du sol.

Le travail du sol 1 – nos précieux alliés

Toute l’équipe à deux et quatre pattes des Gros Sabots effectue un gros travail du sol. Buttage en hiver puis débuttage et griffage au printemps.

Ce travail permet de limiter l’enherbement, ce dernier entrainant humidité pour les ceps (et donc maladies) et concurrence pour l’accès à l’eau.

Leur venue dans nos vignes est toujours un grand moment d’émotions tellement cette alliance homme – animal est fascinante.

La vigne est en fleurs !

La semaine dernière, nous avons vu les premières fleurs ; et maintenant, ça y est, la plupart des bourgeons ont fleuri !

Selon les prédictions, les vendanges seront tôt cette année, 100 jours après la fleur, soit avant la fin août !

Mais il vous faut regarder de près pour les voir, ces fleurs. Elles sont très petites, discrètes, mais néanmoins odoriférantes.

La vigne, une fleur très discrète

Tous reliés

Nos vignes ont de la compagnie !

Tout ce vivant contribue à la santé des vignes, à la beauté de nos vies et à la qualité du vin.

Quel plaisir de croiser coccinelles, nids d’oiseaux, lins, fraisiers sauvages et autres multiples êtres vivants.

Tous à la pioche

Selon Gilles, deux points essentiels dans les vignes en bio : manier la pioche et brasser du fumier. Ce lundi matin, c’est pioche !

Heureusement, nous avons l’équipe d’Adrien en renfort. Et en fin de matinée, les Crays sont piochés…. Du beau boulot !

L’équipe du printemps 2020

Et comme chaque année, Gilles s’entoure de filles pour la saison de printemps.

En 2020, Christine, fidèle au poste et dans les vignes dès qu’elle le peut ; deux “anciennes”, Audrey et Gé … et les deux frangines , Coraline et Anaëlle .

L’équipe 2020, sans Christine, à son travail ce jour-là

Enfin déconfinées


11 mai, les filles rejoignent (enfin !) le Domaine. Heureuses d’être déconfinées et de pouvoir donner la main à Gilles et Christine qui ont assuré tout le début de saison.

Et heureuses de contribuer à ce millésime qui sera surement d’exception.

2020, année du vin !

Nous revoilà !!!

Quelques photos de notre équipe printemps/été 2019 en plein ébourgeonnage, travail du sol, dynamisation, et épandage du compost jeune, entre autres. Avec Maya, Crevette, Audrey, Clem, Jean Emile et les patrons, Christine et Gilles ! Toujours dans la bonne humeur !!